Directives anticipées

ASSM » Éthique » Aperçu des thèmes » Directives anticipées

Les directives anticipées sont un instrument d'autodétermination. Une personne capable de discernement peut y définir les mesures médicales auxquelles elle consent et celles qu'elle refuse si elle devait un jour être incapable de discernement. Les activités de conseil concernant les directives anticipées ou l'élaboration d'autres documents médicaux à des fins d'anticipation sont connues sous le nom de planification anticipée concernant la santé (Advance Care Planning ACP).

La loi sur la protection de l'adulte réglemente depuis 2013 les directives anticipées au niveau national. Les directives médico-éthiques de l'ASSM résument les éléments devant figurer dans les directives anticipées et les principaux aspects à prendre en considération lors de leur rédaction.

 

 

Modèles de documents et conseils pour la planification anticipée concernant la santé

Il existe de nombreux modèles de documents pour la rédaction de directives anticipées. La Fédération des médecins suisses FMH a publiée en octobre 2022 ses nouveaux modèles en deux variantes, l’une détaillée et l’autre courte. En plus des médecins de famille, diverses organisations nationales proposent des entretiens de conseil pour la rédaction de directives anticipées, par exemple la Croix rouge suisse, Pro Senectute ou l’Organisation des patients OSP. Il existe, en outre, de nombreux organes de conseil régionaux, par exemple Dialog Ethik.

 

L’ASSM elle-même ne propose pas d’entretien de conseil.

 

 

Planification anticipée concernant la santé

Les directives anticipées, en tant qu’instrument de l’expression de la volonté personnelle, sont ancrées dans le concept deu planification anticipée concernant la santé (Advance Care Planning ou ACP en anglais). Une planification anticipée globale des soins sert de base aux décisions de recourir ou non à certaines mesures médicales dans des situations d’incapacité de discernement soudaines, de plus longue durée ou permanentes. L’ACP n’est pas exclusivement centrée sur la fin de vie, mais également sur des situations d’incapacité de discernement prolongée, pour lesquelles des valeurs et préférencesun système de valeurs, des objectifs thérapeutiques et des mesures peuvent être décidées déterminées à l’avance. Informations et conseils détaillés sur palliative ch.

 

 

Groupe de travail national

Afin de promouvoir et d’améliorer la planification anticipée concernant la santé, des mesures doivent être prises en Suisse en matière de directives anticipées, d’activités de conseil ou de clarification du financement. En 2021, l’OFSP et l’ASSM ont instauré, à la demande du Conseil fédéral, un groupe de travail «Planification anticipée concernant la santé» chargé de définir les conditions cadres requises et d’élaborer des standards uniformes pour l’ensemble de la Suisse. informations détaillées

 

 

Exemple de cas

L'exemple pratique suivant a été publié dans la revue Primary and Hospital Care dans le cadre d’une série d’articles destinés à la présentation d’une sélection de directives. À l'aide d’exemples tirés de la pratique quotidienne des médecins, les lectrices et les lecteurs sont initiés aux différents thèmes. La 1e partie de cette série est consacrée aux directives anticipées.

 

Vous trouverez ici tous les exemples de cas liés à des directives médico-éthiques, telles que l’attitude face à la fin de vie et à la mort, les soins palliatifs ou les mesures de contrainte, qui ont été publiés à ce jour.

 

 

 

 

CONTACT

lic. théol., dipl. biol. Sibylle Ackermann
Responsable du ressort Éthique
Tel. +41 31 306 92 73