Actualités

Projets

21.02.2024

Loi fédérale sur la santé: rapport scientifique d’Unisanté

Préoccupée depuis plusieurs années par les questions en lien avec la durabilité du système de santé suisse, l’ASSM a mandaté Unisanté Lausanne pour apporter un éclairage scientifique sur l’état de la gouvernance du système de santé et la pertinence d’une loi fédérale sur la santé. Le rapport vient d’être publié. L'ASSM examine actuellement les résultats de l’étude et les recommandations d'Unisanté et prendra ultérieurement position.

Actuellement, le système de santé suisse est piloté au niveau fédéral essentiellement à travers la Loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal). Or une politique de la santé devrait aller bien au-delà. Le rapport d’Unisanté met en avant un système de santé performant mais mal adapté aux enjeux futurs, une vision fragmentée de la santé, une gouvernance complexe et des responsabilités enchevêtrées. Forte de ce constat, l’ASSM va publier cet été sa prise de position sur ce document, qui sera d’ici là disponible en allemand.

Rapport d’Unisanté (PDF)

Plus d'informations

SPHN

16.02.2024

SPHN en point de mire du podcast «health terminal» #29

Le podcast «health terminal» aborde des sujets liés à la numérisation du système de santé suisse. L'épisode 29 est consacré au Swiss Personalized Health Network (SPHN). Dans un double entretien, vous apprendrez notamment pourquoi rendre les données de santé utilisables pour la recherche constitue un si grand défi.

Thomas Geiger, directeur de SPHN, et Katrin Crameri, directrice du SPHN Data Coordination Center, expliquent ce que SPHN a réalisé jusqu'à présent – et ce qu'il reste à faire. Ils discutent pourquoi en Suisse, il est parfois difficile de mettre en place des infrastructures de recherche d'importance nationale durables, de trouver des alliances et un financement à long terme. Visitez le site web pour écouter l'interview (en allemand).

Plus d'informations

Projets

14.02.2024

Mise à jour des recommandations relatives aux registres médicaux

Partie intégrante de l’assurance-qualité et du développement de la qualité, les registres médicaux contribuent à la transparence et à la comparabilité des prestations médicales. Ils sont à la base de la recherche clinique et épidémiologique et fournissent des données importantes pour la politique de santé et la planification des soins. Les recommandations y relatives ont été mises à jour.

Les organisations éditrices, dont l'ASSM, ont mis à jour les «Recommandations concernant la création et la gestion de registres dans le domaine de la santé» pour tenir compte de l’introduction de la nouvelle législation fédérale sur la protection des données le 1er septembre 2023. Vous trouverez la nouvelle version (2.1) des recommandations et la liste de contrôle sur le site web de l’ANQ.

Vers le site web

Académie

08.02.2024

Job étudiant à l'ASSM

Le Secrétariat général de l’ASSM recherche à partir du 15 avril 2024 un.e étudiant.e pour du soutien administratif varié – envoi de brochures, mise à jour de la base de données, traitement des demandes de financement – pendant 15 heures par semaine. Le délai de soumission des candidatures est fixé au jeudi 29 février 2024.

Vous êtes en formation et cherchez un travail d’appoint? Vous êtes une personne de confiance, flexible, qui aime travailler dans un environnement dynamique? Vous êtes de langue maternelle allemande et à l’aise en français et en anglais? Alors ce poste est peut-être fait pour vous ou pour l’un de vos camarades d’étude. Vous trouverez sur notre site web le portrait des (futur.e.s) collègues du Secrétariat général. Tous les détails du poste et les coordonnées de la personne de contact se trouvent dans l’annonce ci-dessous.

Télécharger l’annonce, version allemande (PDF)

Vers le site web

Projets

31.01.2024

smarter medicine: pédiatrie suisse publie sa deuxième liste Top 5

L’initiative «smarter medicine» est très active en ce début d’année: après la publication de la liste Top 5 de l’angiologie, voici maintenant celle de pédiatrie suisse, déjà la deuxième pour cette spécialité. Elle se focalise sur des examens médicaux chez les enfants auxquels il faudrait renoncer parce qu’ils risquent de conduire à un traitement excessif et à des coûts supplémentaires sans bénéfice avéré.

L’association «smarter medicine – Choosing Wisely Switzerland», dont l’ASSM est membre, s’engage en faveur de l’optimisation de la prise en charge des patient.e.s en Suisse. Elle encourage les sociétés de disciplines médicales à élaborer des listes Top 5 dans lesquelles elles définissent les interventions à éviter absolument et celles qui ne doivent être pratiquées que dans des cas bien précis. Les recommandations de pédiatrie suisse peuvent être téléchargées ci-dessous. Vous trouverez davantage d’informations sur cette initiative et d’autres listes sur le site web «smarter medicine».

Liste Top 5 pour la pédiatrie (PDF)

Vers le site web

Promotion

30.01.2024

Prix Stern-Gattiker 2024 pour des modèles féminins en médecine

L'ASSM lance pour la quatrième fois un appel à candidature pour le Prix Stern-Gattiker. Doté de 15'000 francs, le but du Prix est de saluer le rôle des femmes actives dans la médecine académique et d’encourager la relève féminine dans ce domaine. Le délai de soumission est fixé au 21 mars 2024.

Avec le Prix Stern-Gattiker, l'ASSM récompense tous les deux ans une femme médecin qui a obtenu son habilitation dans les dix dernières années, qui occupe un poste fixe en milieu hospitalier et qui, à sa manière, fait figure de modèle. La proximité avec la relève et l'engagement en faveur de l'égalité des chances constituent un plus. Vous trouvez sur notre site web des informations détaillées sur la procédure de nomination ainsi que la liste des lauréates précédentes.

Liste des lauréates (PDF)

Vers le site web

Projets

24.01.2024

smarter medicine: la Société Suisse d’Angiologie publie sa liste Top 5

L’association «smarter medicine – Choosing Wisely Switzerland», dont l’ASSM est membre, s’engage en faveur de l’optimisation de la prise en charge des patient.e.s en Suisse. Elle encourage les sociétés de disciplines médicales à élaborer des listes Top 5 dans lesquelles elles définissent les interventions à éviter absolument et celles qui ne doivent être pratiquées que dans des cas bien précis. La Société Suisse d’Angiologie (SSA) a publié sa liste Top 5 en janvier.

Les angiologues s’occupent du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies des vaisseaux sanguins, par exemple les troubles de la circulation. La liste Top 5 énumère les traitements et examens de cette spécialité auxquels il faudrait renoncer à l’avenir, parce qu’inutiles ou inappropriés. Les recommandations peuvent être téléchargées ci-dessous. Vous trouverez davantage d’informations sur cette initiative et les listes d’autres sociétés de disciplines sur le site web «smarter medicine».

Liste Top 5 pour l’angiologie (PDF)

Plus d'informations

Académie

22.01.2024

Jeune Académie Suisse: devenir membre

La Jeune Académie Suisse (JAS) met en réseau de jeunes chercheurs.euses de différentes disciplines scientifiques. Elle crée un environnement favorisant les échanges inter- et transdisciplinaires. L'appel actuel offre à nouveau la possibilité de poser sa candidature pour une adhésion de cinq ans à la JAS. Le délai de soumission est fixé au 29 février 2024.

La Jeune Académie compte entre 25 à 30 membres issu.e.s de différentes disciplines scientifiques et hautes écoles. Ils.elles sont considéré.e.s comme la jeune voix des Académies suisses et peuvent mettre en avant leurs préoccupations particulières. Êtes-vous intéressé.e à vous engager activement dans le plus grand réseau scientifique de Suisse? De nouveaux membres issu.e.s des sciences médicales sont les bienvenu.e.s. Vous trouverez toutes les informations sur la procédure de candidature sur le site web de la JAS.

Vers le site web

Académie

19.01.2024

Données médicales: mise au concours pour des esquisses de projet

TA-SWISS, la fondation pour l’évaluation des choix technologiques et membre des Académies suisses des sciences, met au concours une étude interdisciplinaire sur les données médicales. Le but est d’évaluer les chances et les risques de l’utilisation de ces données pour le dépistage, la prévention et la recherche. Les esquisses de projet peuvent être soumises jusqu’au 28 mars 2024.

La mise au concours se déroule en deux étapes. Dans un premier temps, il s’agit de soumettre une esquisse de projet qui décrit le contenu prévu de l'étude et la procédure envisagée. Vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet de TA-SWISS et dans la documentation de mise au concours.

Documentation (PDF)

Vers le site web

Éthique

16.01.2024

Prise de position de la Commission nationale d’éthique sur les «listes noires»

L’augmentation des coûts de la santé met de nombreuses personnes en difficulté. Plus de 160'000 assuré.e.s n’arrivent plus du tout à payer leur dû à leur caisse-maladie. Depuis 2012, les cantons ont la possibilité d’enregistrer ces personnes sur une «liste noire» et de ne leur rembourser plus que les traitements urgents. Cette réglementation touche à la politique sanitaire et pose des questions juridiques et éthiques. La Commission nationale d’éthique dans le domaine de la santé (CNE) a publié une prise de position sur le sujet.

La Commission Centrale d’Éthique (CCE) de l’ASSM, qui avait déjà publié son propre avis critique sur les «listes noires» en 2020, salue cet examen approfondi de la problématique. Dans sa prise de position publiée aujourd’hui, la CNE analyse avec soin les conditions, les buts et les effets du recours à cet outil. Elle arrive à la conclusion que les «listes noires» ne sont pas fondamentalement contraires au droit international et au droit constitutionnel. Elle s’oppose toutefois à leur maintien, dans un souci d’équité et à cause des problèmes déontologiques qu’elles soulèvent. Vous trouverez tous les détails dans le document et sur notre page thématique.

Prise de position de la CNE (PDF)

Plus d'informations

Éthique

12.01.2024

Importance des directives de l’ASSM dans le code de déontologie

La fonction de normes accordée aux directives médico-éthiques de l’ASSM est périodiquement remise en question par une partie des milieux spécialisés et du public. À titre d’exemple, les directives sur l’attitude face à la fin de vie et à la mort ont suscité un certain nombre de controverses. Dans son premier numéro de 2024, le Bulletin des médecins suisses a publié un article sur le sujet, dont nous recommandons la lecture.

L’interview du Prof. Thomas Gächter, Doyen de la Faculté de droit de l’Université de Zurich, clarifie les questions relatives à la légitimité du code de déontologie de la FMH et des directives médico-éthiques de l’ASSM, à leur relation avec le droit public, et à leur fonction de médiation dans le droit médical. L’une des conclusions tirées est que ces normes de droit privé peuvent coexister avec le droit public et le compléter en mettant à disposition des médecins des critères de référence fondés sur les plans éthique et professionnel.

Vers le site web

Académie

02.01.2024

Entretien avec le nouveau président de a+

Depuis le 1er janvier, les Académies suisses des sciences (a+) ont un nouveau président: Yves Flückiger succède à Marcel Tanner, qui passe le flambeau après plus de trois ans à la tête de l’organisation. Dans un entretien paru dans le dernier numéro du magazine de la recherche «Horizons», le Prof. Flückiger souligne: «Mon objectif principal sera de renforcer le climat de confiance entre science et société.»

Dans cette interview, celui qui est encore recteur de l'Université de Genève évoque l’état de la science en Suisse, les relations avec l’Europe et les conditions de travail au sein des hautes écoles. Pour en savoir plus, lisez les pages 34 et 35 du magazine «Horizons» n°139.

Télécharger «Horizons» n°139 (PDF)

Plus d'informations